ARP 4012 filter

Legacy

Sorti juste après le Minimoog, l'ARP 2600 était la réponse d'ARP à Moog; tout comme le 2500 était le concurrent du Moog modulaire. D'emblée, le 2600 fait l'effet d'une bombe tant les circuits développés par Alan Pearlman sont efficaces, à commencer par ses oscillateurs, bien plus stables que ceux du mini première version. N'oublions pas que dés le départ, ARP a choisi de faire dans l'excellence!

Mais un des points forts du 2600 est incontestablement son filtre qui permet de faire des choses hors de portée des moog. Or, malgré tout son génie créatif, Alan Pearlman a pourtant basé son filtre sur l'échelle de transistors que Moog avait inventé quelques années auparavant! Alors plagiat ou non? 

- d'un côté nous avons le "coeur" du circuit basé sur 5 paires de transistors NPN montées en cascade, donc pompage il y a, comme dirait Yoda...

- MAIS de l'autre nous avons au final 2 filtres qui sont radicalement différents tant dans le grain que dans les possibilités. Ce qui prouve que l'échelle de transistors ne fait pas tout; loin de là! Ce n'est qu'un élément de la chaîne...

En 1976 la justice américaine a finalement tranché en retenant le plagiat car le principe de base, soit l'échelle de transistors, était le seul brevet que Moog avait déposé. Un coup dur pour ARP qui doit développer un autre filtre au pied levé, et ce sera le 4072, assez proche du 4012 mais tout de même moins bon, surtout dans les basses.

 

La vérité est ailleurs

Si d'un point de vue juridique, la thèse du plagiat se tient à cause du brevet, d'un point de vue technique, ce n'est pas si évident à mon sens. En effet, Alan Pearlman a tellement amélioré l'idée initiale de moog qu'il serait plus judicieux de dire que nous avons bien 2 filtres distincts! Mais comme la guerre commerciale faisait rage entre moog et ARP, il était logique que moog cherche à atteindre son concurrent par ce biais. Peut-être aussi que l'ego du grand Bob a été malmené et qu'il n'a pas digéré que Pearlman fasse mieux que lui avec "son" idée...

 

Le meilleur VCF 24 db de la création?

Techniquement parlant, le 4012 est donc supérieur au 904-A et au filtre du Minimoog. Il s'agit bien entendu d'un avis objectif sur l'efficacité du filtre et non sur ses qualités musicales. D'un point de vue subjectif, on peut bien sûr préférer l'un ou l'autre (voir même le filtre du MS20, pourquoi pas....):

- Rondeur, chaleur et grain cuivré très caractéristique chez moog.

- Efficacité (agressivité...), polyvalence et couleur plus neutre (plus chromé que cuivré...) chez ARP.

Bref, 2 univers de sons...

 

Dans le 4012, tout est parfaitement calculé et le filtre assure grave dans tous les secteurs. En résumé ça donne:

- une bande passante démentielle (des basses profondes aux ultra sons).

- une gestion plus qu'efficace des entrées exponentielles de contrôle (avec des enveloppes rapides comme la 4020, le filtre est incroyablement punchy).

- une résonance de dingue mais parfaitement maîtrisable, qui en font le king des zap tekno et des kicks dévastateurs (le TR909 est "gentille" à côté!). D'ailleurs les calculs sont tellement bons, que lorsqu'on utilise des résistances 1% le filtre est accordé "nativement", c'est à dire que vous pouvez vous passer du trimmer d'accordage, c'est proprement incroyable!

- tout comme chez moog, on peut le faire saturer pour un rendu encore plus agressif. 

 

Toutes ces raisons ont fait du 2600 un concurrent redoutable au minimoog et nombre de musiciens, Jean Michel Jarre et Vince Clark en tête, ont toujours préférés le 2600 parce qu'il est plus violent, plus versatile et nettement moins typé..