Waldorf Streichfett (2014)

20/20 en ergonomie.
20/20 en ergonomie.

Finalement Waldorf aura été le premier fabricant à ressortir une string-machine qui n’est pas directement une émulation de Solina, d’Eminent 310 ou d’Elka Rhapsody ; mais bien une « nouvelle » machine.

En fait Waldorf souhaite être fidèle à l’esprit général des string-machines et non juste copier tel ou tel modèle. L’ambition affichée est clairement de pouvoir émuler la plupart des machines existantes !

 

Etant donné que ces lourdes antiquités au très beau son n’offrent que peu de possibilités (quelques sons avec un contrôle succinct de l’enveloppe) ; Waldorf a listé toutes les caractéristiques des meilleures d’entre elles ainsi que les effets qui leurs sont couramment appliqués et les a inclus dans un petit desktop à l’ergonomie exemplaire. Enfin, même si ce n’est pas vital, il possède 12 emplacements mémoires, sympa pour le live ou les feignants.

 

Vous pouvez lire un test complet ici, donc je n'irai pas plus loin dans le descriptif pour passer à THE question: Waldorf a-t-il réussi à reproduire numériquement le son hautement analogique des string-machines ?

 

Autrement dit, que vaut ce triple chorus numérique (« ensemble ») car on se doute bien qu’il y a une obligation de résultat. Et bien franchement Waldorf a assuré et c’est pas mal du tout ! Certes, pas aussi chaud qu’un vrai chorus BBD mais du niveau des meilleures émulations et il y a peu de chances que l’on voit la différence dans un mix. On peut faire des nappes très larges façon Solina ou Elka. En modifiant la tonalité et la brillance du son d’origine grâce à la molette judicieusement nommée "Registration", on couvre effectivement toutes les sonorités propres aux string-machines (du pad soyeux aux strings brillants en passant par les chœurs du VP-330). En mettant du sustain on retrouve les accords chers à Chris Franke (période Baumann). De plus, la section solo (qui est polyphonique 8 voies)  propose des attaques (très) percussives façon Eminent 310 (que Jarre utilise extensivement dans Oxygene et Equinoxe) ou des sons de piano (hum...) et de clavinet comme sur le Rhapsody 610. Bref, le Streichfett couvre admirablement bien le monde merveilleux des string-machines, donc mission accomplie pour Waldorf surtout à ce prix !

 

Pour les allergiques au vieilleries,  l’appareil permet aussi de créer des atmosphères inédites et plus modernes ; c’est un formidable pourvoyeur de nappes en tout genre…

 

Par contre les effets intégrés ne sont pas top ; ils font le job sans plus (comme sur le Blofeld). Il vaut mieux utiliser un vrai phaser (small stone) ou flanger (electric mistress) pour que l’illusion soit totale avec le son vintage. De même la reverb ne vaut pas une Lexicon; donc si vous voulez refaire Blade Runner, il faudra un proc à la hauteur...

 

Le seul regret est l’absence d’entrée audio (dommage ; quitte à payer 10€ de plus c’était rien à faire…).

 

Mais si je vous dit que la polyphonie est totale sur la section string(cf principe du diviseur d’octave), que le niveau de sortie est conséquent et qu’il tient sur un coin du clavier maître, vous courez l’acheter ? 

 

Après le Blofeld, Waldorf récidive en proposant un instrument au rapport qualité prix sans précédent qui semble faire l'unanimité. Seul Clavia propose une émulation convaincante du triple chorus dans l’A1 ; mais c'est plus un synthé qu'une string -machine (et c'est pas du tout le même prix). Vivement que Waldorf sorte une version clavier avec vocodeur, plus de boutons et une entrée audio pour 600€, ce sera le new VP-330...

Ajout du 01/02/2017:

Puisqu'on couper l'effet d'ensemble, j'ai comparé avec le Triple Chorus de JHaible en partant de la même source sonore et là, patatra, le sympatique Streichfett se fait ramasser par de bons vieux BBD analogiques! Le Triple Chorus est plus ample, plus warm, plus crémeux, plus organique... et pas qu'un peu en plus! Par contre le Streichfett permet d'obtenir tous les timbres de base des strings machines. Donc l'association des 2 permet d'avoir une véritable string machine dans un encombrement minime. C'est toujours mieux que les 25 kg d'un Solina et le rendu est quasi identique.