Sequential Circuits Prophet 600

Y'a comme un air de Prophet 5... C'est un trés beau synthé (19kg tout de même)
Y'a comme un air de Prophet 5... C'est un trés beau synthé (19kg tout de même)
Les toutes premières prises Midi de l'histoire.
Les toutes premières prises Midi de l'histoire.
Le nouveau coeur artificiel qui change la donne...
Le nouveau coeur artificiel qui change la donne...

Polyphonie: 6 voies (12x CEM3340 VCO)
Oscillateurs: VCO A saw / pulse / tri; VCO B saw / pulse / tri / PW
LFO: pulse / tri
Filtre: curtis  (6x CEM3372

Séquenceur: 2 pistes en temps réel
Arpégiateur: up, down, up/down
Connectique: sortie mono, MIDI, interface cassette 
Production: 1982



Aprés le génial Prophet 5 (1978) et l’excellentissime Pro-One (1981), Dave Smith continue d’innover en 1982 avec l’un des tous premiers synthés midi (avec le Jupiter 6). L’implémentation est très simple (note on/off) mais a le mérite d’être toujours fonctionnelle 28 ans après. La synthèse sonore est entièrement analogique (ce sont de véritables VCO et non des DCO comme les Junos) et ça s’entend : le Prophet 600 sonne "Analo Vintage US" !

 

"...des sons sensiblement comparables au Prophet 5 pour un prix presque deux fois plus faible" disait la pub en 1982. Mais est-ce vraiment une alternative au Prophet 5 ? Et bien oui mais pas depuis longtemps...

 

Tous ses utilisateurs le savent; le Prophet 600 a un énorme potentiel totalement bridé par son système d'exploitation géré par un Z80 préhistorique tournant à 4 Mhz. En premier lieu des enveloppes d'une mollesse affligeante qui font pâle figure à côté des CEM 3310 du Prophet-5 (et du Pro-One)...

 

Mais ça c'était avant...

 

Grâce au nouveau firmware programmé par sieur Gligli (oui, c'est son nom d'artiste...) le petit Prophet bénéficie désormais d'un moteur cadencé à 16 Mhz et d'enveloppes modélisées sur les 911 Moog (tiens donc...). Et la bête est lâchée... Si on ajoute tout un tas de goodies (de nouveaux LFO dont un pseudo sample and hold, un meilleur accordage, la saturation du filtre curtis, des modes programmable et aléatoire pour l'arpégiateur, etc...), on a en fait un nouveau synthé qui pourrait judicieusement se nommer Prophet 6. Les sons claquent et même les basses sont une tuerie (épaisses et rondes). Un vrai miracle je vous dis...

 

Niveau construction : c’est du solide (pas comme le Pro-One) avec une coque en tôle et des flancs en bois : c’est un très beau synthé adopté en autre par Chris Franke (Tangerine Dream), déjà grand utilisateur du Prophet 5. 


Mon prophet 600 : Bien que 100% fonctionnel, mon exemplaire (n° 3778) a eu une vie bien remplie… Une belle rayure et des flancs écornés en témoignent. Heureusement l’électronique, le clavier et les potards n’ont subis aucun dommage (preuve qu’il est costaud). Comme d’accoutumée avec mes vintages, je l’ai entièrement démonté et nettoyé. Ensuite j’ai changé les 2 prises midi et refait des flancs en chêne teinté (du coup ils sont plus beaux que ceux d’origine !). Et bien sûr j'ai mis le Z80 à la retraite...


Cote d’occase : Le 600 est nettement moins coté que son grand frère et se trouve encore à moins de 1000€.

 

Les +: le look et avec le nouveau firmware vous avez un Prophet 5-like, bien plus convaincant que les nouveaux Dave Smith.

les -: Ben il faut tout de même le bichonner pour que les CEM tiennent le coups encore longtemps...